Francine Poitevin

Qui est Francine Poitevin ?

Marie-Blanche Paillé est née à Chaunay le 10 avril 1869.

Son père François Paillé était distributeur des Postes à Chaunay .
Ses grands parents avaient une ferme à Biarge.
Marie-Blanche choisira l’Education Nationale pour faire sa carrière.
Elle fut institutrice à Civray en 1889, puis après un court passage à Chaunay, elle enseignera à Vivonne à partir du 1er avril 1890.

Elle se marie et devient Mme Gilot.
Peu de gens connaisse Mlle Paillé ou Mme Gilot. Par contre, nombreux sont ceux qui ont entendu parler de FRANCINE POITEVIN. C’est en effet son patronyme en littérature. Institutrice et écrivain, elle a publié quelques ouvrages.

. Rester 1931 Imprimerie de l’Union

. La fée de Vieillefont en Poitou 1932 Librairie de l’Université

.Le miracle de la fontaine de Soif en Poitou 1932 Imprimerie de l’Union

.La terre poitevine 1934 Edition Eugène Figuière

.Jeanne d’Arc Bergère de Domrémy

.Le Poitou, arts et traditions populaires. Imprimerie de l’union

.Contes et légendes du poitou 1938 Edition Corymbe

Au travers de ses livres, elle veut nous faire partager son amour de la campagne natale et sa nostalgie des pratiques ancestrales qui lui sont chères.

Mais Francine Poitevin n’était pas seulement institutrice et écrivain. Elle était également ethnologue .
Elle aimait rechercher, collecter et étudier les différents objets de tradition poitevine.
En 1938, elle fera don de tous ses objets à la ville de Poitiers, et va permettre la création d’un département d’ethnographie au musée de Poitiers.

Décédée le 17 août 1946 à son domicile, 7 rue de Blossac à Poitiers, elle n’a pas pu connaître l’évolution de cette science qui est l’ethnographie et dont elle était un des "précurseurs".

Le 21 septembre 2002, à l’initiative de la municipalité ,du comité des fêtes, des amis de Traversay, de l’association scientifique archéologique historique et ethnographique de Chaunay représentée par son président Mr Philippe Blonde, et de l’association des parents d’élèves, un hommage a été rendu à Francine Poitevin.
Une plaque orne désormais la façade de la maison natale de Francine Poitevin au 15 Grande Rue à Chaunay.De plus, son nom fut attribué à l’Ecole primaire au 1 grande rue à Chaunay.

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

Carte d’identité & Passeport