Cérémonie d’inauguration d’une stèle jalonnant les "chemins de la liberté"

C’est le 30 mai 2009 à 11h30 qu’a débuté la cérémonie.
Le cortège démarra devant la salle des fêtes. Un tambour ouvrit le défilé suivi d’enfants porteurs d’une gerbe.
Les différents drapeaux, les anciens combattants, les personnalités, le public suivirent.
Devant le monument deux gerbes furent déposées dont une, par Lucien Petit frère d’un fusillé.
Une minute de silence, concomitante avec la sonnerie aux morts, fut observée.
Monsieur Lucien Philipponneau Président du groupe « Noël »retraça l’historique de la résistance, suivi de Bernard Texereau Adjoint représentant Guy Sauvaître, maire de Chaunay.
A signaler la parfaite interprétation du « chant des Partisans » par l’harmonie composée de musiciens de Couhé et de Chaunay. Il est bon de se rappeler que les paroles de ce chant sont de Joseph Kessel et Maurice Druon doyen de l’académie française decédé récemment, sur une musique inspirée d’un chant populaire russe.
Le pupitre fut dévoilé par les enfants, Lucien Philipponneau, Jacques Rigaud, Bernard Texereau.
Jacques Rigaud retraça la tragique journée du 24 août 1944 où trois résistants chaunaisiens : Marcel Texier, Léon Petit, Raymond Petit furent froidement fusillés par l’armée d’occupation, sans aucun jugement.
Il expliqua le pourquoi de l’installation de douze stèles dans le civraisien où les résistants payèrent de leur vie leur combat pour la liberté.
En hommage aux soldats britanniques morts eux aussi pour la liberté, l’hymne « God save the Queen » fut interprété.
L’hymne à l’Europe et la Marseillaise cloturèrent cette manisfestation.
Pour tous, un devoir de mémoire s’impose, comment comprendre l’avenir, si nous ne connaissons pas notre passé.

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

Carte d’identité & Passeport